SENTIER DES PAS DE L'AUBE

 

Tout le long de cet itinéraire vous découvrirez toute une mosaïque de paysages que l'homme a façonnés au cours du temps. Dans la partie basse, autour du village, il reste la vigne et quelques oliviers qui sont peu à peu envahis par la garrigue, de cistes, de genévriers et de chênes verts. La présence d'anciens moulins à huile dans le village dénote que cette culture a représenté en son temps une certaine prospérité. 
Des jardins et des vergers s'étageaient sur des terrasses dont il reste encore quelques murettes en pierre sèche. Plus loin, dans les parties les plus pentues, aux abords frais des ruisseaux, persiste le châtaignier, exploité en taillis, ou parfois en châtaigneraie. Jusqu'au XIX ème siècle, la châtaigne a été une importante source de revenus pour les habitants de CABRESPINE. 
La présence d'anciennes bergeries aujourd'hui en ruines rappelle qu'il y avait aussi une activité pastorale considérable. Des prairies s'étageaient en terrasse un peu partout autour des bergeries jusqu'aux parties les plus hautes et sur les plateaux. Après la disparition des troupeaux, la prairie, non entretenue, a fait place au taillis et à la garrigue.

Ces chemins retracent l'Histoire des Hommes où ils ont inscrit leur mémoire





DESCRIPTIF DU SENTIER


Départ place de l'Eglise, traverser le pont sur la Clamoux. Après le pont à droite puis de suite à gauche le "Chemin de Brescou". Le chemin monte entre deux murs et ensuite traverse des terrasses avec quelques fruitiers. Passer à côté d'une Capitelle. Après la garrigue rentrer dans les chênes verts à côté de l'ancienne bergerie de "Costo Granie". Grimper jusqu'à la crête au col de la Cocaillère 

1 Descendre légèrement vers le plateau et prendre à gauche le long de la clôture, la sauter par les plots et prendre la piste à gauche vers le point de vue du "Traouc de l'Oulo" dans la boucle de la piste-attention par grand vent cet endroit est très exposé- Après 100 m prendre à gauche 

2 , ressauter la clôture et continuer le chemin. Après quelques méandres dans les bruyères bifurquer à droite pour descendre vers le ruisseau de Belle Bruyère. Continuer à travers la forêt. Passer le ruisseau de la Burgasse, une bergerie, les ruisseaux de la Laouzière et du Fouzèry et arriver à la route de Serremijeanne 

3 ; la traverser et descendre dans le petit chemin entre les prairies vers le ruisseau de Serremijeanne, le traverser, remonter entre deux muettes et longer sous les ruines de la ferme de Maïssantoul. Descendre vers le ruisseau, le retraverser et remonter jusqu'à la route et la suivre pendant 500 m. Prendre à droite le chemin qui descend vers le ruisseau de Belle Bruyère. Passer la passerelle 

4 , remonter le chemin d'où l'on voit le " Cabanial" et rejoindre la route dans une boucle. Bifurquer de suite à droite dans le sentier qui coupe les boucles de la route. Rejoindre celle-ci 

5  avant le Hameau de Laval et continuer jusqu'à Cabrespine.

    En cas de crues, le passage des ruisseaux peut s'avérer dangereux voire impossible. 

 

À partir de 3 prendre à gauche pour rejoindre Cabrespine par le chemin Communal de Serremijeanne

 

Carte de la boucle (image plein écran)

retour au village